Comment faire une micro entreprise ?

Créer une entreprise par le plus petit statut est possible. Pour cela il suffit de mettre en place une démarche qui s’effectue en ligne et qui demande simplement de remplir des critères qui sont très faciles à comprendre. La création de la micro entreprise se fait à distance sur le portail du guichet des entreprises pour faciliter la procédure et aller plus vite. Il suffit de suivre les étapes indiquées mais de mettre tout en œuvre pour aller jusqu’au bout de la démarche. Il est intéressant de conclure cette première étape car la suite est intéressante. Une micro entreprise est un statut d’indépendant où l’entrepreneur dispose de conditions particulières.

En effet il a des charges sociales qu’il doit assumer qui sont de 22% pour la prestation de service. Il doit dans les faits s’acquitter dès la première année des sommes que l’URSSAF lui réclame même si des procédures existent pour ne pas payer entièrement le pourcentage sur le chiffre d’affaires déclaré. Un micro entrepreneur doit aussi faire une démarche auprès de la CCI car il y a, si l’indépendant est commerçant, un K-bis à mettre en place comme justification de l’activité.

Une micro entreprise en marche tout de suite

Il est important de savoir que la micro entreprise est clairement une création rapide. Il est logique pour l’indépendant de vouloir mettre en place cette création car il est possible de commencer tout de suite l’activité. Il est vrai que la démarche est rapide une fois que le guichet des entreprises valide et l’URSSAF prend connaissance du dossier et se tourne ainsi vers l’indépendant pour lui adresser les démarches suivantes.

Car les charges sociales sont déclarées sur internet à travers le portail de l’auto entrepreneur. Cela facilite la relation avec les services de l’État. Il est très important de respecter une fois l’activité en place, les délais que l’URSSAF impose notamment sur les déclarations. Mais il y a aussi la protection de l’entreprise en elle-même qui peut se faire auprès de services d’une banque. La responsabilité civile professionnelle ou bien encore d’autres assurances professionnelles pour sécuriser l’employeur. Il y a, à la fois une activité professionnelle qui tourne et aussi une sécurisation de la micro entreprise qui est importante.

Une micro entreprise en évolution

Statut le plus bas de la création d’entreprise. Le micro entrepreneur reste une personne qui peut évoluer à travers une société à statut juridique. C’est la meilleure idée pour monter une affaire qui soit plus importante. Il faut noter que la micro entreprise est souvent une étape intermédiaire, l’objectif est de construire une société qui est plus solide avec un statut juridique qui est différent auprès des autorités. Il est logique de construire une société qui offre plus de moyens pour investir et avoir des compétences humaines plus importantes.

L’évolution des statuts juridiques permet à un employeur de mettre en phase un projet de développement plus important et qui situe l’entreprise dans une autre dimension. Il faut savoir que cette évolution est logique car la micro entreprise dispose de barrière en matière de chiffres d’affaires ou encore de la TVA qu’il faut appliquer à un certain seuil. Mais il faut aussi savoir qu’il n’est pas possible de comptabiliser des frais pour la micro entreprise, c’est le cas pour les SA ou les SARL.

Articles similaires